Tracts

Accord COVID dans l’intérim

Accord COVID dans l’intérim

Un accord COVID donnant un « reste à charge pour les salariés » et un « reste à prendre pour le patronat »

L’idéologie libérale qui dirige notre pays a fragilisé notre industrie et notre système de santé. La pandémie du Covid déclenche une crise économique et sociale. Le Gouvernement s’est engagé dans la préservation des intérêts des entreprises – c’est-à-dire du patronat – en appelant les travailleurs à la solidarité.

Pour le patronat : vendre au son du clairon, jeter au son du canon

Dès le début de la période de confinement, le patronat a annoncé l’hémorragie : près de 3 intérimaires (ETP) sur 4 se retrouvaient sans activité. Le patronat s’était délesté de ses forces vives et réclamait le bouclier financier du contribuable.

Ainsi, le patronat a obtenu du gouvernement des prérogatives exceptionnelles, notamment la maîtrise de 10 jours de RTT et d’heures placées sur les CET. Ne reste à négocier que les 6 jours de congé payé permis par les ordonnances. C’est chose faite en ce 1er avril, le patronat du travail temporaire proposant pour prendre les 6 jours de congé payé des permanents. Farce ou attrape ?

C’est la première fois qu’un accord est présenté sans contrepartie. Le patronat est allé au bout de sa logique de « distanciation sociale » !

Pour FO, un objectif : le maintien du pouvoir d’achat des travailleurs !

Pour FO, cette crise doit appeler à la solidarité de tous… à commencer par celle du patronat :

  • Dès lors que les conditions de sécurité sont réunies, les permanents disponibles doivent pouvoir poursuivre leur activité : soutenir les intérimaires, et répondre aux besoins particuliers des entreprises clientes en cette période. Fermer les agences constitue un non-sens au regard du rôle des permanents d’agence sur le marché du travail. Pour les permanents qui – de manière exceptionnelle – devraient être placés en activité partielle, FO demande le versement par l’employeur d’une indemnité complémentaire afin que le permanent conserve le montant de sa rémunération nette.
  • Pour les intérimaires dont la mission a été interrompue par l’urgence sanitaire et qui doivent être placés en activité partielle (CTT et CDII), FO demande le versement par l’ETT d’une indemnité à hauteur de la rémunération convenue. Les intérimaires en intermission (à la fin du terme prévu pour leur mission) doivent bénéficier auprès de leur employeur de la garantie légale (GMMR), sans bénéficier de l’aide du contribuable.

Suivez une Organisation qui défend vos intérêts et vos droits !

Voir le tract

Contacts

Mathieu MARÉCHAL • Responsable de branche FO Intérim • 06 59 11 60 27

Béatrice CLUZEL • Responsable de branche FO Intérim • 06 85 37 03 44

FO : 3ème Organisation Syndicale chez ADECCO – Merci pour votre confiance

FO : 3ème Organisation Syndicale chez ADECCO – Merci pour votre confiance

Merci pour votre confiance !!

A l’issue des élections professionnelles, FO est la 3ème Organisation Syndicale.

Des permanents, des intérimaires, des CDII, des cadres, des employés….

TOUS LES SALARIES DE L’ENTREPRISE SONT REPRÉSENTÉS.

Vous pouvez contacter nos représentants FO en régions :

NORD

  • Florence ANSEL 06 83 12 07 92
  • Thierry HAGEAUX 06 77 28 49 60

OUEST

  • Vanessa MONAR 06 62 07 62 06
  • Jonathan PIRES 06 76 77 68 62

IDF

  • Eric GRANDIN 06 32 33 72 38
  • Najat AFALLAH 06 46 62 01 63

SUD ET EST

  • Alban DUQUESNE 0783137369
  • Patrick BRAVO 0670976648

Et notamment sur les thèmes :

  • ADECCO 2020
  • CDI Intérimaire
  • Activité nationale ADECCO
  • Indemnisation Chômage

Adresse et contact FO Interim

Béatrice CLUZEL :

interim.fecfo@orange.fr

tél 06 85 37 03 44

Voir le tract

ADECCO – Négociations Annuelles Obligatoires 2020 : Nada !

ADECCO – Négociations Annuelles Obligatoires 2020 : Nada !

Néant, Absence totale, 0ubliés

Comme chaque année, pas de réelles négociations…

Nous nous confrontons de nouveau à la rigidité de la direction.

Aucune des revendications des OS n’a été retenue par Adecco :

  • Aucun droit pour les intérimaires.
  • Aucune augmentation générale.
  • Aucune augmentation du Ticket-Restaurant.
  • Aucun droit pour les CDII.

Propositions FO

  • L’ouverture de la négociation d’un accord d’intéressement pour application en 2020
  • Augmentation du budget social CSE, + création d’un budget social pour les salariés retraités
  • Mise en place d’un partenariat avec l’OCIRP pour l’aide aux aidants et aidés
  • Augmentation de la prime ancienneté.
  • Augmentation de la valeur du ticket restaurant pour le passer de 8 à 9 € au 1er janvier 2020
  • Mise en place du chèque transport pour les salariés devant prendre leur véhicule personnel pour se rendre au travail.
  • Prime ancienneté pour les permanents (augmenter des 3 à 12 ans) qui représente la population de salarié la plus importante.
  • Entériner des jours enfants malades, jour anniversaire…..
  • L’ouverture d’un accord sénior afin que les salariés se voient proposer une retraite progressive à partir de 57 ans.
  • Un état des lieux du télétravail (nombres personnes, de jours, quels postes, quelles zones….)
  • Inclure les CDD de +3 mois dans l’enquête GPTW

Le CDII et son agence

  • Comment les agences Adecco vont pouvoir les fidéliser les CDII ?
  • Comment les agences Adecco vont pouvoir répondre aux intérimaires qui vont subir de plein fouet la taxation des contrats courts ?
  • L’enjeu de demain pour adecco est d’embaucher et de garder les CDII (objectifs chiffrés).

FO propose la PRIME D’ANCIENNETE pour les CDII (voir le tract ci-joint)

Adresse et contact

Aline IMBERT • aline.imbert@orange.fr • 06 84 02 12 56

Najat AFALLAH • najat.afala@gmail.com • 06 46 62 01 63

https://fecfo-services-interim.fr/ • services@fecfo.fr

Résultats élections FO INTERIM

Résultats élections FO INTERIM

Nous tenons à remercier les équipes qui nous ont aidées pendant cette campagne électorale de MANPOWER et ADECCO.

Les résultats du premier tour sont tombés : ADECCO 17 % et malheureusement chez MANPOWER, nous n’avons pas atteint les 10 %

Le vote est loin d’être spontané … CHAQUE VOIX COMPTE..!

Les voix obtenues sont celles que nous avons réalisées concrètement dans les entreprises utilisatrices de salariés intérimaires.

La campagne continue et nous avons besoin de ton aide.

PREMIER TOUR : RANDSTAD —-> du 28 NOVEMBRE au 16 DÉCEMBRE

DEUXIÈME TOUR :

    • MANPOWER—-> du 29 NOVEMBRE au 12 DÉCEMBRE
    • ADECCO —->du 4 DÉCEMBRE au 18 DÉCEMBRE

A diffuser l’appel à voter (en PJ) pour les 3 sociétés, à tous les relais.

Merci pour l’aide de tous

Le responsable de branche

Matthieu Maréchal

06 59 11 60 27

mathieu.marechal.fo@gmail.com

Elections : dates à retenir, actions à faire !!

Elections : dates à retenir, actions à faire !!

A tous les camarades,

Nos listes ont été déposées et nous te remercions de ton aide pour les différents contacts de salariés intérimaires que tu as pu nous apporter.

Nous allons maintenant te solliciter pour faire voter les salariés car les salariés intérimaires votent trop peu. Lors des élections en avril 2019 chez CRIT INTERIM, il y a eu 1 % de participation et nous avons perdu la représentativité à 8 voix…

CHAQUE VOIX COMPTE !

Ouverture des périodes de votes pour 1er TOUR :

  • MANPOWER : 25 Octobre ——> 07 Novembre 2019
  • ADECCO :         30 Octobre ——> 13 Novembre 2019
  • RANDSTAD :    28 Novembre —> 16 Décembre 2019

Le vote se fait majoritairement par vote électronique et à l’époque des smartphones cela prend 5 mn …

Demandez au salarié s’il est d’accord pour voter pour FO et demandez lui d’apporter ses codes puis aidez-le à voter (en pause par exemple)

Avec 2,6 Millions de salariés ce vote est important pour la représentativité générale du secteur privé pour FO.

Tu trouveras (en PJ ) 2 tracts : 1 pour les camarades que tu partageras aux maximum de tes contacts et sur les réseaux sociaux et l’autre (pour affichage) à l’attention des salariés intérimaires qui se trouvent dans ton entreprise.

Lors des périodes de votes nos équipes FO INTERIM peuvent se déplacer dans ton entreprise si tu le souhaites, il suffit de nous contacter.

Encore MERCI pour ton aide.

L’équipe de l’intérim.

Aux délégués FO dans les entreprises

A tous les salariés

 

Elections professionnelles ADECCO – Appel à candidature

Elections professionnelles ADECCO – Appel à candidature

LE 13 NOVEMBRE 2019

Vont se dérouler le 1er tour des élections professionnelles pour constituer dans votre entreprise une nouvelle instance qui sera le COMITE SOCIAL et ECONOMIQUE (CSE), regroupant les actuels CE, DP et CHSCT.

Cette nouvelle instance va disposer de l’ensemble des prérogatives dévolues aux anciennes instances.

L’enjeu de cette élection est donc très important !

  • Regroupons nos énergies pour gagner en force et créer de nouveaux droits pour tous les salarié(e)s, permanents, CDII, et Intérimaires
  • Rejoignez une équipe déterminée et expérimentée.
  • Portez-vous candidats sur les listes FO, une organisation reconnue et cohérente qui agit partout, au niveau : local, régional, national et international.

Nous avons besoin de ton énergie, de tes idées et de ton expérience ! Deviens candidat FO !

Ensemble, nous irons plus loin dans la création des droits de demain !

Appel à candidature

ADECCO – Négociation annuelle obligatoire sur les salaires : cherchez l’intrus !!

ADECCO – Négociation annuelle obligatoire sur les salaires : cherchez l’intrus !!

ENFIN, la grille des salaires 2019 applicable chez Adecco France est visible.

Comment FO l’a obtenue :

  • Elle n’est pas issue d’une négociation d’Adecco, la Direction ayant refusé de négocier !
  • Elle n’est pas issue d’une négociation de branche : le patronat a refusé de négocier, et a préféré une recommandation occulte.

==> C’est cette recommandation que vous trouverez dans le tableau, puisque Adecco, adhérent du patronat de branche, doit l’appliquer.

Pour votre complète information, FO avait proposé un projet d’accord Salaires au niveau de la branche, avec un relèvement de 3% pour l’ensemble des permanents (contre 1,9% dans la recommandation patronale) et un double mécanisme d’augmentation des minima pour les salariés en CDI intérimaire.

Précisions : les emplois positionnés des niveaux À à F = salaire fixe mensuel. Celui-ci ne doit pas être inférieur au minimum conventionnel applicable à son niveau (il n’inclut pas la PV, 13ème mois, primes….).

Contact :

  • CE IDF – Najat AFALLAH – 06 46 62 01 63
  • CE Nord – Florence ANSEL – 06 83 12 07 92
  • CE Ouest – Béatrice CLUZEL – 06 85 37 03 44
  •  CE Sud et Est – Marie CHASTANG – 06 29 33 04 63

Voir le tract

 

Share This